7. Pourquoi un partenariat privé et public de l’IMI est-il nécessaire pour y parvenir ?

Dans le but de définir un risque convenu, scientifiquement robuste et cliniquement pertinent comme le concept proposé pour la FPS, il est nécessaire que toutes les parties prenantes impliquées dans la prévention et les soins aux personnes âgées (par exemple le milieu universitaire, les industries pharmaceutiques, les experts en bioéthique, les économistes spécialisés dans la santé publique et les représentants de patients) puissent apporter leurs expertise et recommandations. Ce n’est que par une collaboration étroite entre les partenaires publics et privés que la production de résultats sera possible, des résultats non seulement solides scientifiquement mais également précurseurs au futur déploiement clinique (dans la pratique clinique courante) et au développement de traitement pharmacologiques / biologiques innovants.