10. Quels autres éléments singularisent ce projet ?

La conceptualisation de la FPS telle que proposée par le projet SPRINTT favorisera d’importantes avancées par rapport aux approches traditionnelles en permettant l’opérationalisation précise de la maladie, l’identification claire de la population touchée et la transposition rapide de ces découvertes dans la sphère clinique.

L’intervention proposée dans l’essai SPRINT-T est inédite (bien que basée sur des antécédents et des données solides, une interventions à plusieurs composantes visant à lutter contre l’apparition de troubles de la mobilité n’a jamais été testée à grande échelle), nécessaire (elle cible des pathologies observées fréquemment chez les personnes âgées résidant en milieu communautaire en Europe), pertinente (elle est axée sur la fonction, principal facteur définissant la qualité de vie et paramètre le plus important chez les personnes âgées), facilement applicable au niveau de la population (facilitant de ce fait la future mise en place de ses découvertes) et évolutive (elle prévoit de valider des services technologiques de santé et des infrastructures TIC permettant l’acquisition / l’analyse des données, la prise de décision clinique et l’accessibilité aux mesures depuis la domicile du patient, et ce de façon optimale).

L’essai contrôlé randomisé qui doit être mené dans le cadre des activités du projet SPRINTT représentera la plus vaste étude d’Europe visant à déterminer la possibilité de prévenir l’invalidité en ciblant des facteurs de risque spécifiques (c’est à dire la FPS). Parallèlement, l’essai offrira indirectement l’occasion d’identifier les personnes âgées atteintes de FPS susceptibles de ne pas répondre aux modifications bénéfiques du style de vie, permettant ainsi d’identifier les individus qui peuvent d’avoir besoin d’un traitement supplémentaire afin de prévenir / inverser le processus d’invalidité. Les données générées permettront la réalisation d’une recherche clinique secondaire et fourniront une base solide à un consensus scientifique et réglementaire au-delà de l’Europe, par le biais de méta analyses impliquant des programmes de recherche parallèles déployés dans d’autres régions du monde.

Le consortium SPRINTT est composé de partenaires issus de plus de 20 institutions publiques et privées réparties dans plus de 11 pays européens.